• le dimanche de la joie du Seigneur.

     

    le dimanche de la joie du Seigneur.

    Ce troisième dimanche du Temps de l’avent de l’année liturgique « C » pourrait être baptisé : le dimanche de la joie du Seigneur. Cette joie provient du vécu des conseils de Jean-Baptiste, précurseur de Jésus, notre véritable joie. Ainsi, dans l’attente de la venue imminente de notre « Joie » (Jésus), nous sommes invités à grandir dans la vertu.

    En effet la première lecture tirée du livre de Sophonie débute ainsi : « Pousse des cris de joie, fille de Sion, éclate en ovation, Israël » (So 3,14). Cette fille de Sion, c’est chacun de nous. Pourquoi sommes-nous invités à pousser des cris de joie ? Le prophète Isaïe dans son chapitre 12 nous répond dans le refrain du graduel : « Laissons éclater notre joie : Dieu est au milieu de nous ». Oui, c’est la joie de la présence de Dieu qui doit habiter chacun de nous cette semaine et même tous les jours de notre vie. A ce propos, Saint Paul nous donne un conseil dans la deuxième lecture tirée de sa lettre aux Philipiens : « Soyez toujours dans la joie du Seigneur, laissez-moi vous le redire : soyez dans la joie » (Ph 4,4).

    Comment se manifeste cette permanence du vécu dans la joie du Seigneur? Par les actes de vertu. C’est ce que Jean-Baptiste dit à ceux qui lui posent la question de savoir, au moment de leur baptême, « Que devons-nous faire » (Lc 3,10) : le partage, l’honnêteté, l’humilité, la douceur, et chacun de nous peut compléter la liste de tous les biens qu’il fera cette semaine.

    (pistedeprière)

     

    « JEsus est la Bonne NouvelleLe vrai motif de notre joie »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :