• un feu sur la terre

    Voilà notre espérance… Le feu de l’amour de Dieu que nous devons allumer d’abord dans nos cœurs et ensuite en le propageant autour de nous… Un feu dont le monde a besoin pour se réchauffer… Le monde a froid et peut-être, pendant ces vacances d’été avez-vous pu le constater. Oui le monde a froid parce que bien souvent, il ne sait pas ou il ne sait plus qu’il peut se réchauffer près de la source vive, le feu sans fin de l’amour de Dieu… Le monde a froid et nous gardons la chaleur pour nous, bien douillettement enfermés sur nous mêmes, jaloux de nos sécurités, de notre chaleur.

    Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé ! Alors que faisons-nous ? Allons-nous continuer à vivre comme si les autres n’existaient pas ? Le feu de l’amour de Dieu qui est dans nos cœurs depuis notre Baptême, nous devons le répandre.

    Il y a quelques temps des jeunes me disaient : « Lorsque les jeunes ont froid, le monde s’enrhume ! » Je transpose cette phrase pour dire : « Lorsque les chrétiens ne donnent pas la chaleur, le monde se glace. »

    Notre responsabilité est grande. Allumons donc autour de nous ce feu qui ne s’éteint pas et qui réchauffera notre monde.

    Abbé Jean-Michel Le Moal,

    « Neuvaine de la VisitationPrions pour nos enfants »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :