• Vers Noël te dépouiller de toi-même

     

    Je suis né nu, dit Dieu
    Pour que tu puisses te dépouiller de toi-même.

    « Accepter de n’être que poussière, de n’être pas nécessaire, d’être vulnérable et d’avoir besoin d’un Dieu qui nous permette de supporter de n’être qu’un humain ».

    «Un humain n’est humain que lorsqu’il franchit ce seuil au-delà duquel il accepte de découvrir qu’il est, jusqu’au bout de seshttp://zezete2.z.e.pic.centerblog.net/3bf3fafb.png limites »

    « Dieu ne peut pas faire autrement que de s’incarner dans le vide qui vient de s’ouvrir ou de s’offrir devant lui. L’homme entre alors dans le maintenant de l’ineffable. Il est totalement présent, totalement libre – Ce n’est plus lui qui vit, c’est le Fils qui vit en lui » (Frère Luc - MQ 55-NTO 65).

    Prière

    Seigneur, accorde-moi la grâce de prendre la mesure de mes incapacités, de mes limites, de mes pauvretés, de mon vide abyssal. Mon vide étourdissant, je te l’offre Seigneur, il est finalement ma seule vraie « richesse ». Seigneur remplis-le de ta douce présence. Viens faire ta demeure en moi Seigneur.

    Seigneur, si vous me regardez,
    et je sais que vous me regardez,
    ne voyez pas le lâche,
    l’orgueilleux ou le mauvais...
    Mais la petite flamme toujours allumée au fond de mon coeur,
    et qui ne demande qu’à embraser toute mon âme
    et tout mon corps pour vous servir
    .

    Pour aller plus loin

    source

    « Le Verbe Bonne Nouvelle qui entend et sauve le pauvre qui appelleMarie donne nous ton FILS Viens Seigneur Jésus »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :